Cotation

Cotation Vuillaume Nadia
cote de nadia vuillaume sur le site I-CAC

Le prix de vente cotation constaté pour une œuvre dépend de critères tout à fait objectifs tels que la technique utilisée (huile, aquarelle, acrylique…), les dimensions du tableau, l’expérience et la notoriété de l’auteur, le nombre d’expositions personnelles et collectives réalisées par l’artiste, le nombre d’articles de presse, de livres significatifs le concernant, l’existence d’un site officiel sur le web dédié à son art, la formation (école d’art, autodidacte) …

La cotation donne un prix au point.
A savoir : un point, sur une toile montée sur châssis, correspond à un centimètre carré de la toile.
Pour la grande majorité des artistes vivants, ces cotes ne sont cependant pas très réalistes. En effet, elles sont fondées sur les prix constatés lors d’adjudications dans les salles de ventes publiques, nationales ou internationales. Or, pour l’essentiel, les ventes d’œuvres d’art se font de gré à gré en dehors de toute structure officielle. Pire, certaines cotes sont tout simplement le résultat de ventes aux enchères truquées, organisées par des officines peu scrupuleuses.
Souvent considérée comme une référence en matière de prix, l’interprétation d’une cote de vente publique doit s’appréhender avec beaucoup de circonspection.

Pour ma part, en 2013, mon prix au point correspondait à 23 €. Aujourd’hui, il est de 82 €. Cela définit un prix moyen mais, en aucun cas, cela ne donne le prix de vente. Différents paramètres viennent s’y greffer, par exemple, si la vente se fait en directe de l’atelier ou lors de salons, d’exposition en galerie, ou encore si le tableau est encadré.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un tableau, fait dans les règles de l’art, ne déprécie pas. Il ne fait que prendre de la valeur.

Nadia Vuillaume